LRens, LSCPT, lorsque les possibilités technologies ne sont pas cadrées par la loi. Un état des lieux.

Les lois sur la surveillance des communications, et le renseignement se proposent de fixer un cadre quant à la collecte d'information effectuée sur le dos de chacun.Faisons un état des lieux.

Cette présentation a pour buts:

  • de présenter les challenges, mais également les enjeux d'un tel cadre juridique placé sans un contexte plus vaste (Collaboration internationale, PPP, EUROSUR).
  • de décrire les contours de l'Etat de l'Art en matière de surveillance et l'interception.
  • d'envisager ce qui est par delà d'une réaction libertaire, la lutte contre l'atteinte aux droits fondamentaux et la remise en cause de l'Etat de droit.
  • D'évoquer les raisons, qui font que le cadre juridique d'une société de la surveillance est contraproductif tant en terme de bnénéfices pour la protection de la sphère privée, que le contrôle démocratique ou encore de la préservation des moyens de sécurité informatique?
  • Comment aider le référendum ?
Lieu: 
FixMe (Hackerspace Lausanne)
Orateur: 
Guillaume Saouli
Date: 
Tuesday, May 5, 2015 - 19:00